Le Maroc présente son modèle au sommet de relance du tourisme

Zaynab Nefzaouia
Zaynab Nefzaouia, l’infaillible reine Amazigh
4 juin 2021
passeport-vaccinal
Le Maroc met en place le passeport vaccinal
6 juin 2021

Le Maroc présente son modèle au sommet de relance du tourisme

Nadia Fettah Alaoui

Ce 26 et 27 Mai 2021 derniers, s’est tenu à Riyad, en Arabie saoudite, le Sommet de Relance du Tourisme, à l’initiative du Royaume d’Arabie Saoudite et de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), auquel a pris part Nadia FETTAHministre marocaine de tourisme, de l’Artisanat, du Transport Aérien et de l’Économie Sociale, accompagnée d’une commission composée principalement d’Imad BARRAKAD, le directeur général de la société Marocaine de l’Ingénierie Touristique, ainsi que Tarik Sadik, Directeur Général de la Maison de l’Artisan.

Effectivement, l’année 2020, est de loin la pire année de l’histoire du tourisme. La pandémie de Covid-19, les restrictions de déplacement et les fermetures de frontières ont provoqué la perte de 1 300 milliards de dollars (chiffre représentant 11 fois la perte enregistrée pendant la crise économique de 2009) en 2020 pour le secteur touristique et ont causé la perte de 60 Millions d’emplois la même année.

La reprise de ce secteur, vaut son pesant d’or sur la scène internationale, et a été le sujet principal de discussion lors de ce Sommet.

Durant ce dernier, les participants ont fait part des challenges auxquels sont confrontés l’ensemble des pays, afin de coordonner leurs efforts, pour trouver une solution qui permettra d’améliorer, ou au moins, d’arranger la situation, en réamorçant ce pan de l’économie mondiale.

Nadia FETTAH, a dans ce sens, mis en avant la stratégie nationale post-Covid-19 initiée au Maroc, sous les Directives de SM le Roi Mohammed VI, afin de soutenir et promouvoir le secteur touristique, tout en faisant face aux effets de la pandémie du Covid-19, qui a placé la santé et la sécurité d’un bon nombre de citoyens au cœur de ses préoccupations.

Elle a, aussi, précisé, que le Royaume du Maroc a instauré le programme contractuel de soutien et de relance du secteur du tourisme 2020-2022, qui tient principalement à garantir le maintien du gagne-pain d’un bon nombre de personnes, à stimuler la demande et soutenir une transformation structurelle du secteur du tourisme, tout en assurant la conservation du tissu économique.

La ministre a insisté, que le secteur du tourisme a toujours fait preuve de solidité et d’endurance face aux précédentes crises, et de son aptitude à reprendre hâtivement son activité.

Elle a par ailleurs, convoqué l’ensemble des États membres de la coopération à continuer ainsi, afin d’apporter des solutions adaptées au rétablissement du tourisme dans une phase post-Covid-19.

Elle a tout aussi évoqué, que la réduction du nombre de contaminations, suite à la campagne de vaccination, a été d’une grande aide, et qu’elle est considérée comme un indicateur positif pour la relance de l’économie mondiale et la relance du secteur de tourisme.

Ceci dit, le modèle marocain présenté à Riyad, va-t-il solidement permettre le remaniement du secteur touristique, ou gardera-t-il toujours sa réputation de « Travail de Titan » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *